Gemeente Wezembeek-Oppem
  • Home
  • Print
  • Sitemap
  • ic
Share/Save/Bookmark

la transplantation d’organes

Pourquoi la transplantation d’organes?


Permettre l’enlèvement d’organes signifie sauver des malades se trouvant au stade ultime de maladie de foie, de cœur, du pancréas ou des poumons. C’est aussi offrir une vie normale aux malades du rein ou à des personnes qui l’ont perdu !
En dépit de tous les efforts entrepris en matière de transplantations, 30% des patients en attente d’une transplantation meurent encore avant que celle-ci ne soit rendue possible. Il y a donc trop peu de donneurs pour répondre à la demande dans notre pays.


Peut-on prélever certains organes après le décès ?


La loi du 13 juin 1986 part du principe de l’accord supposé en matière de prélèvement d’organes post-mortem. Le prélèvement ne peut se faire que lorsque la personne se trouve en état de mort cérébrale et si les proches parents au premier degré ne s’y opposent pas. Ces derniers s’y opposent souvent parce qu’ils ne connaissent pas les dernières volontés du défunt. Faites donc votre choix maintenant !

Qui peut s’opposer ou consentir expressément à un prélèvement d’organe post-mortem ?


Tout habitant inscrit au registre de la population ou depuis plus de 6 mois au registre des étrangers peut à cette fin introduire gratuitement une déclaration personnelle auprès du service des affaires civiles de son lieu de résidence principale.

Pour plus d’informations, consultez le site www.beldonor.be ou téléphonez au 02 524 97 97.

Contact
Service des affaires civiles

Rue Louis Marcelis 134
1970 Wezembeek-Oppem

Chef du service des affaires civiles

Karmen Middernacht
( 02 / 783 12 31
7 02 / 783 12 53



Heures d'ouverture

Tous les jours ouvrables: 8h30 - 11h45
Le jeudi soir de 17h30 - 18h45 (excepté le service des étrangers)
Wezembeek-Oppem 2009 Rue Louis Marcelis 134 - 1970 Wezembeek-Oppem - Tel: 02 783 12 11 - Fax: 02 731 06 72
design & development by e2e NV