Gemeente Wezembeek-Oppem
  • Home
  • Print
  • Sitemap
  • ic
Share/Save/Bookmark

Sel d’épandage

Sel d’épandage – maintenir votre trottoir sans neige : c’est possible autrement


Lorqu’il y a du verglas ou de la neige, les habitants de la commune sont obligés de dégager les trottoirs de leur habitation. Beaucoup le font également pour les accès et les chemins de jardin. Pour ce faire, ils emploient principalement du sel d’épandage.

Le sel (pratiquement toujours du chlorure de sodium, parfois du chlorure de calcium) se mélange avec l’eau présente (glace ou neige) et forme ainsi de la saumure. Cela gèlera moins rapidement par le fait que le seuil de gel de la saumure est plus bas que celui de l’eau.

Mais le sel d’épandage n’est pas sans danger parce qu’il s’agit d’un produit irritant. Si un enfant tombe à l’endroit où le sel a été répandu, une légère irritation locale peut apparaître, surtout lorsqu’il y a écorchure.

Prenez également garde à ne pas répandre de sel sur les accotements ni dans les fossés car cela sale le sol . La plupart des plantes et des produits agricoles ne poussent pas ou moins bien dans des sols saumâtres. Les plantes acides prennent de nouveau le dessus sur ce genre de sols.

Le sel est même mortel pour les oiseaux. En avalant le sel des rigoles de rues, ils peuvent contracter une intoxication.

Il vaut donc mieux limiter l’emploi du sel d’épandage.
Une première possibilité est d’éliminer la couche de neige au moyen d’un balai et d’une pelle à neige. Surtout lorsque la neige n’a pas encore été piétinée, ceci est vraiment une solution facile. Vous allez peut-être transpirer, mais l’environnement s’en portera bien. Laissez la neige sur le bord du trottoir. Dans la rigole, la neige forme toujours une barrière pour les eaux qui s’écoulent à l’égout.

Votre trottoir n’est pas totalement exempt de glace, après cette opération ? Jetez alors un peu de sel d’épandage sur les plaques de glace restantes.

Une alternative réside dans le fait d’utiliser des matières aggripantes comme le sable ou le gravillon. Ainsi, une grosse couche de glace devient praticable. A cela, vous mélangez alors éventuellement un minimum de sel pour obtenir un résultat optimal.

Si l’épandage est vraiment nécessaire, vous pouvez limiter la quantité de sel en épandant préventivement, c’est-à-dire avant qu’il ait neigé ou gelé. Si le sel est répandu juste après qu’il ait neigé ou gelé, la couche de neige ou de glace doit d’abord fondre et les besoins en produits d’épandage sont plus importants.

Quelques conseils:

  • Employez un balai et une pelle à neige
  • Répandez du sable sur une grosse couche de glace pour la rendre praticable
  • Epandez préventivement
  • Pensez à l’environnement : utilisez parcimonieusement le sel d’épandage
  • Ne répandez du sel qu’aux endroits où l’on marche ou où l’on roule (donc pas sur les accotements et dans les fossés)


Contact
Service de l'environnement

Rue Louis Marcelis 134
1970 Wezembeek-Oppem


Heures d'ouverture 

Tous les jours ouvrables de 8h30 à 11h45

Collaborateurs

Bart Fillé    
Fonctionnaire de l'environnement
( 02 783 12 66


Wezembeek-Oppem 2009 Rue Louis Marcelis 134 - 1970 Wezembeek-Oppem - Tel: 02 783 12 11 - Fax: 02 731 06 72
design & development by e2e NV